Biomet is now Zimmer Biomet

X

Contenu du message

Ce site web peut faire apparaître un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour plus d’informations sur les cookies en général, et les plus spécifiques qui peuvent apparaître sur ce site web, veuillez lire notre politique sur les cookies. Pour plus d’informations sur la gestion des cookies, y compris sur la manière de les empêcher d’apparaître sur votre écran de façon permanente, visitez notre site web Tout sur les cookies. L’utilisation continue du site web Biomet peut être perçue comme un consentement de votre part pour nous permettre de configurer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur.

Biomet
 
 

Informations pour les Patients

Questions concernant la prothèse totale

Q : L’arthroplastie par prothèse totale concerne quel type de patients ?
R : L’arthroplastie par prothèse totale convient mieux aux patients qui souffrent de douleurs articulaires chroniques liées à l’arthrite et qui ressentent une gêne dans toutes leurs activités quotidiennes comme la marche, l’exercice, les loisirs et la détente. Son but est de soulager la douleur, redonner au patient son autonomie et lui permettre de travailler et d’avoir tout autre type d’activité au quotidien.
 
Q : L’arthroplastie par prothèse totale est-elle efficace ?
R : Après une arthroplastie par prothèse totale, de nombreux patients voient la douleur se réduire, leur mobilité s’accroître : ils retrouvent une meilleure qualité de vie. La performance et la durée de vie d’un implant dépendent de nombreux facteurs, y compris la condition physique du patient avant la chirurgie, l’anatomie, le poids, l’activité et la volonté de suivre les instructions du chirurgien avant ou après la chirurgie. L’arthroplastie présente des risques potentiels et requiert un temps de récupération. Les résultats peuvent varier selon les individus et seul un chirurgien orthopédiste est à même de déterminer quelle chirurgie vous convient.
 
Q : Quelles sont les complications possibles d’une arthroplastie par prothèse totale?
R : Quoique peu courantes, des complications peuvent survenir pendant et après la chirurgie. Parmi les complications possibles figurent, sans s’y limiter, l’infection, et les caillots sanguins. Pour éviter ces complications, les chirurgiens peuvent prendre plusieurs mesures, y compris en prescrivant des antibiotiques et des fluidifiants sanguins avant et après la chirurgie. Bien que l’arthroplastie par prothèse soit extrêmement réussie dans la plupart des cas, certains patients connaissent encore des douleurs et une raideur des articulations. Des facteurs comme les activités post-chirurgicales du patient et son poids peuvent affecter la longévité de la prothèse. Il est préférable que vous discutiez de ces risques avec votre chirurgien qui sera en mesure de répondre aux questions que vous pourriez avoir.
 
Q : Quand dois-je subir ce type d’opération ?
R : Vos médecins décideront si vous êtes un bon candidat pour cette intervention chirurgicale. Leur décision s’appuiera sur vos antécédents médicaux, vos examens et radiographies.
 
Q : Suis-je trop vieux pour cette chirurgie ?
R : L’âge n’est généralement pas un problème si vous êtes en bonne santé et avez le souhait de continuer à vivre une vie active. Vous devez demander un avis médical sur votre état de santé et votre volonté de subir cette intervention.
 
Q : Combien de temps les patients pour une arthroscopie par prothèse totale restent-ils à l’hôpital ?
R : Autrefois, un patient pouvait généralement s’attendre à rester de 3 à 7 jours à l’hôpital. Ce séjour était suivi de six semaines ou plus d’une thérapie difficile avant la reprise d’une activité normale. Avec une chirurgie peu effractive, certains chirurgiens jugent que certains patients peuvent être libérés rapidement (au bout d’un ou deux jours) avec la reprise considérablement plus rapide d’une activité normale et une douleur moindre en post opération.
 
Q : Quel type d’activité le patient peut-il s’attendre à mener après une arthroscopie par prothèse totale ?
R : Cela dépend de divers facteurs dont le type de chirurgie, votre état de santé et votre récupération. Habituellement, les patients devront être capables de reprendre certaines activités à faible impact sous quelques semaines après la chirurgie. Les chirurgiens dissuadent généralement les patients d’avoir des activités présentant un impact élevé ou pouvant entraîner un choc, comme la course et les sports fatigants.